Célestin

 

 

 

Accueil

www.@gric'old.fr


Dimanche 25 juin 2000 - Le coeur de Célestin

Il tourne à la main, c'est bien, mais cela ne suffit pas, la consultation doit être plus poussée. Pour cela, je décide de déposer le cylindre et de sortir le piston. Déposé à l'aide d'un tracteur équipé de chargeur frontal, il est prêt à subir un premier nettoyage. Il sera ensuite remonté définitivement (?) sur le carter principal.


Bulletin service n°:19-9 concernant le diamètre des cylindrées


Le piston dans le fond du cylindre:

Le piston n'est pas abîmé, seulement les quatres segments sont collés à l'endroit des lumières d'échappement et il manque deux tétons d'arrêt. En chauffant, et, avec d'infinies précautions j'ai pu démonter les segments. un bon décalaminage s'impose. (à gauche un ancien piston de 5303) :

clst

Bulletin service n°:6-2 concernant la segmentation

Samedi 6 juillet 2000 - C'est les vacances....

Eh bien justement, profitons en!!! Enfin pas trop quand même car le risque du fatidique "c'est ton tas de ferraille ou moi" me pends au nez !
Trêve de plaisanterie (faut faire gaffe quand même, on ne sait jamais) j'en profite pour faire avancer les choses;
Objectif: remonter l'équipage mobile, mais avant je veux vérifier le graissage du pied de bielle. là, les choses se corsent car la pompe de graissage fonctionne parfaitement, l'huile coule à l'entrée du raccord, derrière le flasque de volant mais rien n'arrive à la bielle ? Pour avancer dans les investigations il faut déposer le volant de régulateur.

clst

Hélas il y a une clavette à talon qui refuse obstinément de participer au démontage, il y a de quoi se décourager.... Même le chalumeau a subi un affront. L'accès serait quand même plus facile sans le volant.
Pour calmer le jeu, je décide de nettoyer les pièces déjà démontées et de les mettre en peinture.
Ci dessous, l'injection complète:

clst

 

Vendredi 14 juillet 2000

En fait le graissage du vilebrequin semble correct, en raccordant l'entrée du raccord de graissage à une source d'air comprimé et en tournant le volant doucement, l'air sort sur une course d'environ 15° donc l'huile doit subir le même sort, l'inertie faisant le reste. Je remercie Raymond qui m'a mis la puce à l'oreille et Pascal qui confirme le principe.
Quand au piston, j'ai remis deux pions de centrage de segments, remonté ceux ci et réinstallé l'ensemble sur le tracteur. La calotte est elle aussi remontée. Il faut dire qu'avec le dégommage des segments, l'aspiration d'air a changé du tout au tout.

pied de document

Affichage conseillé: 1024 x 768 | ©2007-2014 Agric'old | retour haut de page | reproduction interdite sauf accord écrit |