CÚlestin

 

 

 

Accueil

www.@gric'old.fr


Mercredi 24 décembre 2009 - Mais c'est jamais terminé..... et puis, c'est Noël ce soir.

Comme on attend la famille pour le réveillon, j'ai un peu de temps de libre pour partager avec vous nos dernières aventures. Souvenez vous en 2005, je pestais contre les tarifs abusifs qu'on rencontre dès qu'il faut faire tourner un vulgaire axe; Dans les années 70 j'ai fréquenté un peu les tours parallèles, les fraiseuses, les tailleuses, brocheuses et autres joyeusetés de l'usinage. En parcourant le Net, comme toujours, je suis tombé sur un site fort interressant (voir les liens) dont le principal sujet est justement l'usinage = cogitation, action, réaction : on cherche un tour ! Je vous passe les détails du choix, du transport, de l'installation, de la réfection du circuit electrique aux normes, de la visu qui a rendu l'âme au premier branchement (encore merci à Michel son sauveur), bref comme d'hab, quoi...

Donc voici mon cadeau de Noël arrivé en octobre, (oui d'accord c'est un peu tôt, mais vu les péripéties décrites ci dessus, c'était du "just in time" ): Joli paquet cadeau. C'est un RAMO (Réalisation d'Appareils et de Machines Outils) T36

cadeau


Et le voici deux mois plus tard devenu opérationnel, amoire neuve, visu réparée, cartérisation maison mais indispensable:

opérationnel

Pour en revenir à nos moutons Berrichons, Céléstin à toujours le nez qui coule, entendons par là que le serrage de la boule est à moitié efficace. L'enveloppe étant serrée au maximum, inutile d'insister sous peine de la fendre. Déjà donner une passe sur les portées pour virer la calamine. Le serrage de la boule (pièce tenue dans la main) se fait par l'enveloppe qui la prend en sandwich et qui est immobilisée par les deux goujons dont on voit le droit sur la photo ci dessous. Entre l'enveloppe et la boule, une "bagounette" permet le plaquage de la boule sur la culasse.

boule qui plaque


Oui, mais voilà pendant ce temps là les pompiers ....serrée à fond, la boule n'appuie pas correctement, la bagounette n'est pas (n'est plus) de taille à assumer sa tâche; on va donc améliorer le système. Tenez, au passage on constate la différence de fonderie entre les deux culasses, celle de Lulu ci dessous parfaitement hémisphérique

culasse Lucien

et celle de Céléstin assez tortueuse:

culasse célestin

Allez, au boulot, on serre les fesses et le mandrin et on se jette à l'eau: des flasques de disques de déchaumeuses récupérés recemment vont bien servir à mon projet. Au passage, merci à Freddy et à Pascal pour leur conseils avisés en matière d'usinage.

à l'eau


à droite la boule dans l'enveloppe telle qu'elle est montée à l'origine, en bas le montage Agric-old, et à gauche ce qui reste du flasque.

à l'eau


La modification en place, il ne reste plus qu'à acquérir une fraiseuse pour refaire la portée sur la culasse.

Célestin, Lucien, Harry, Henry, Ferdinand, Xaver, Hermann en Aveyron, Heinrich en Meuse, et bien entendu Moriss, se joignent à moi pour vous souhaiter un bon réveillon et un joyeux Noël 2009.

pied de document

Affichage conseillé: 1024 x 768 | ©2007-2014 Agric'old | retour haut de page | reproduction interdite sauf accord écrit |