> Clavette, oh jolie clavette.. Célestin

 

 

 

Accueil

www.@gric'old.fr


Lundi 14 aout 2000 - Clavette, oh jolie clavette.....

Plus tard, c'est aujourd'hui. Après avoir cogité sur la manière d'extraire cette foutu clavette, je pense avoir trouvé la solution. Celle ci passe par la confection d'un outillage simpliste, mais efficace comme on va le voir. Mais d'abord voyons les deux méthodes qui n'ont pas abouti.

 

Bon d'accord, un peu simpliste..... Bien, mais peux mieux faire .....
La solution,sortie de mon bureau d'études brevet n°: 14-08-1954 SGDG
Impeccable, la rainure du petit burin permet l'articulation du burin frappeur. L'encoche du grand burin l'immobilise, et, l'empêche de reposer sur le levier du régulateur
Un gros quart d'heure, et l'affaire était réglée. Il est nécessaire de prévoir des cales supplémentaires à insérer sous le grand burin au fur et à mesure de l'extraction. De plus, entre la tête de la clavette et le bord intérieur du volant, il faut forcer un axe pour empêcher la tête  de se déformer (merci Raymond) . On peut assurer l'ensemble du montage par un serre-joint, comme le montre la photo ci-dessous

 

Clst

Un gros arrache volant facilitera la dépose si besoin est. Dans mon cas les deux volant n'ont fait aucune difficulté pour sortir. Prévoir néanmoins un calage et un moyen de levage (tracteur avec chargeur - chèvre) pour déposer le volant du régulateur qui est très lourd.

Et si malgré toutes ces précaution la tête de clavette casse, "ben c'est simple mon gars, t'as plus qu'à la percer, crénom vin diou".

clavette percée

Ah oui, au fait, il existe un outil bien pratique pour ce genre de situation, c'est l'extracteur de clavette . . . . .

pied de document

Affichage conseillé: 1024 x 768 | ©2007-2014 Agric'old | retour haut de page | reproduction interdite sauf accord écrit |