Accueil


La suspension de train avant


La suspension d'essieu avant

Aujourd'hui toutes les marques de tracteurs se targuent du fait de posséder une suspension, ce qui en soit, il faut le reconnaitre, est un élement de confort dont on aurait du mal de se passer. Quelle est la marque qui a innové la première en installant une suspension sur l'esieu avant de ses tracteurs ?
Ce que l'on sait, c'est que les tracteurs à deux roues motrices ont été les premiers à en bénéficier, et cela presque depuis leurs débuts. Fendt à relancé le débat en 1993 avec l'introduction de la suspension de pont avant sur les quatre roues motrices.

Mais revenons en arrière et voyons un peu l'historique de ce système chezle constructeur qui nous interresse .



LES ESSIEUX TUBULAIRES

Les petits monocylindres F12 (1936), tracteurs de 12 chevaux étaient équipés d'essieux tubulaires dont les fusées pouvaient en option être amorties par des ressorts comme on peut le voir sur l'éclaté ci dessous. Ce système est le précurseur de ce qui équipera les Farmer de la série "S" vingt cinq ans plus tard.






LES ESSIEUX CLASSIQUES A RESSORT

La suspension du F28 de 1951 (2 cyl , 28cv) monté également sur F22 , F25, F28 et sur les F40 de type P / PU / U

Tiens, tiens, un quatre roues motrices avec pont avant suspendu, il s'agit du Dieselross F25A de 1950 soit 43 ans avant l'apparition du Favorit 800 en 1993). ! ! ! !


Eclaté de la suspension des F22 , F25 & F40P

Ce document montre l'essieu avant  à ressort inversé d'un F40U1 et F40U1T de 1951 (3cyl, 40cv). Ces F40 avaient la particularité d'être équipés d'un relevage hydraulique.


Eclaté de la suspension des F22 , F25 & F40P

 

pied de document
| affichage conseillé: 1024 x 768|©2007-2017 Agric'old | retour haut de page |  reproduction interdite sauf accord écrit |