www.@gric'old.fr


Samedi 25 septembre 2004 - Les arbres de roues

Là, nous atteignons un cas épineux, le manuel et la déontologie voudraient que le démontage se passe en toute sérénité; Malheureusement il en est tout autre, et pour avoir vécu cette aventure en direct avec deux autres amis, l'un situé en Normandie, l'autre en Provence, il convient d'affirmer que les conditions climatiques n'y sont pour rien dans "l'extraction" du roulement qui relève plus de la destruction massive que de la mécanique appliquée.

Voici donc comment se présente l'ensemble une fois déposé. La première opération consiste à sortir la frette qui bloque le roulement; il "suffit" de la percer et de l'ouvrir au burin pour la sortir. Pour ma part cela s'est relativement bien passé


Ensuite il faut extraire le palier, ci dessous un montage que j'ai exécuté mais sans résultat.

On refait la même chose avec un outillage professionnel, même résultat, c'est à dire : RIEN. Je vous rassure, à la presse vous auriez la même chose, sauf que peut être en plus les oreilles du palier risqueraient d'y rester !!!



Donc pas d'autre alternative que de détruite le roulement; cisailler la cage des rouleaux avec un petit burin, la massacrer et la sortir. Ensuite entamer à la disqueuse l'épaulement du cône intérieur pour pouvoir sortir les rouleaux un à un.Il ne reste plus qu'à tronçonner en biais le cône pour l'écarter ensuite avec un burin et le sortir.  



L'ensemble remonté et graissé; attention au remontage et au calage. Le roulement doit être chauffé dans de l'huile sur feu doux, il doit rentrer tout seul; même chose pour la frette qui elle doit être bleuie au chalumeau, la présenter avec une pince au dessus de l'arbre, l'engager dans les cannelures et la lâcher, le refroidissement assurera son maintien sur l'arbre.


  Affichage conseillé: 1680x1050 ©2007-2020 Agric'old | retour haut de page |reproduction interdite sauf accord écrit |

CSS Valide !