www.@gric'old.fr


Samedi 3 juillet 2004 - la direction.

Le cas de l'embrayage étant réglé, et le tracteur ré accouplé, pour des raisons pratiques, je déposais le carter de direction, ce qui me permettrai de constater d'une part le bon fonctionnement et le réglage correct de l'embrayage, et d'autre part de confirmer  l'étanchéité de l'arbre d'entrée de boite.

On peut constater que le fond de carter est parfaitement sec, de ce coté, j'arrêterais de me faire réprimander pour les taches d'huiles dans le garage . . . . .


A ce jour, le joint d'origine (référence MF 1578) n'est plus trouvable, le fait qu'il ait une collerette facilite son démontage; faute de grives . . .on se débrouille; l'alésage du logement étant de 47,25mm (mesure anglaise oblige) je n'ai pas trouvé d'équivalence alors je me suis rabattu sur un joint de 47/32/10


Celui ci rentre impeccable en place mais bien sûr n'est pas bridé, donc en bon français bricoleur j'ai découpé des bandes de rhodoïd dans un vieux pot de crème, histoire de faire un clinquant qui ceinture le joint et de ce fait le bloque.

Prendre soin de découper une bande plus haute que la profondeur du logement de sorte à confectionner une sorte d'entonnoir pour centrer le joint; une fois celui ci en place, effectuer une découpe du surplus au cutter. 

A l'aide d'une tige filetée, deux écrous et deux grosses rondelles mettre en place le joint.



Et voilà, après 24 heures aucune "larme" n'apparaît. Le procédé de la cale peut paraître anti-mécanique, il est vrai que je ne l'aurais pas employé sur un arbre tournant, là, à mon avis il n'y a aucun risque.  




  Affichage conseillé: 1680x1050 ©2007-2020 Agric'old | retour haut de page |reproduction interdite sauf accord écrit |

CSS Valide !