www.@gric'old.fr


- 12 mars 2005 - Les réducteurs.

Puisque la boite de vitesses et la boite intermédiaire sont remontées, on va attaquer les trompettes dont l'étanchéité laisse également à désirer, de plus on aura accès aux freins, ce qui permettra de les contrôler. Première étape remonter la boite de vitesses sur le pont arrière pour pouvoir étayer l'ensemble afin de déposer les trompettes.

Vue du coté pont et de l'arrière. C'est gras, très gras, il y a du nettoyage en perspective.



Vue du coté intérieur arbre de roue, toujours de l'arrière, le démontage ne va pas être superflu


La trompette déposée, le frein à main apparaît, il y a un joint spi à changer. Le tambour est maintenu par un circlip, une fois démonté, on a accès aux garnitures.




Une fois encore, l'outillage spécialisé est le bienvenu. Là, on est plus dans le domaine SFV ou Ferguson, il faut comprendre que la conception est quand même plus "jeune" de 20 ans

La preuve s'il en était encore besoin qu'Hermann est un des premier Farmer 3S, l'arbre de roue est maintenu par un écrou, les modèle ultérieurs étaient stoppés par un circlip


Pas de surprise pour les freins, tout est également bien sale baignant dans un amalgame de boue graisseuse:

Et ci dessous,en beige, on aperçoit la sangle de frein à main.


25 mars 2005 - Les roulements d'arbre de roue.

Le changement des joints extérieurs d'arbre de roue ne pose pas de problème spécifique; ceux ci sont positionnés dans une cage, elle même emboîtée dans le carter d'arbre. cette cage est percée de 2 trou taraudés M8 pour faciliter son extraction avec des vis passant au travers de deux perçage dans le flasque d'arbre de roue.

La première opération consiste à extraire le roulement, l'équipement approprié facilite grandement les choses..


Le cône de roulement sorti, la cage s'extrait tout simplement en tirant dessus; le remplacement du joint ne pose aucun problème.


Le positionnement de la bague dans le carter de trompette:

Et sur l'arbre de roue :


La repose du roulement nécessite une chauffe de celui ci dans de l'huile à 80°, dès que la température est atteinte il glisse tout seul sur son logement et se bloque en refroidissant.

Et voilà, cinq minutes ont suffit (Quand on se rappelle la sinécure pour la même opération sur le TEA20 !!!)

  Affichage conseillé: 1680x1050 ©2007-2020 Agric'old | retour haut de page |reproduction interdite sauf accord écrit |

CSS Valide !