www.@gric'old.fr


- Samedi 28 juin 2019 - allez, encore quelques unes.....

Si l'opération accouplement s'est soldée par une réussite, quelques jours plus tard quelques gouttes apparaissaient de nouveau sous le tracteur. Il n'a pas dit son dernier mot......moi non plus. Le souci c'est que les gouttes sont sur la barre de liaison sous le pont, les fuites peuvent avoir plusieurs origines. En remontant les traces je suis arrivé au bras de relevage qui pourtant avait été traité en son temps, je recommence donc avec des joints double lèvres, on ne va pas s'étendre sur le sujet banal qui a déjà été décrit. Et le lendemain, ça continue, je vérifie l'arbre: sec comme un coup de trique.

On voit bien la plaque de laison au milieu qui récupère tout ce qui coule, elle est encore grasse des fuites du relevage, mais l'origine des dernières coulées vient de l'arbre de frein. Il va falloir déposer les cames de commande, et l'arbre pour vérifier ses portées tout ça après avoir bien netendu vidangé la boite, sinon gare à la douche, l'arbre traversant le carter de part en part.

Ici le coté gauche .La came déposée, il faut écarter le levier de la sangle de frein à main pour pouvoir sortir le joint et ensuite l'arbre. Un oeil averti ou connaisseur devrait apercevoir un problème inattendu.

Il manque le tirant sur la sangle. En fait je l'ai récupéré au démontage. Quand j'ai changé les garnitures il y a x années, j'avais ressoudé ce tirant (mal apparemment) Il ne reste plus qu'à commander une sangle gauche neuve.

Ah oui, au fait pour en arriver là, il a fallu passer par cette opération....... Pas moyen d'y échapper pour changer les sangles de frein.

Tout ça pour ça.......

Pour le remontage j'ai utilisé cette astuce, ça permet de guider la trompette pour que l'arbre n'abime pas les joint de différentiel.


  Affichage conseillé: 1680x1050 ©2007-2020 Agric'old | retour haut de page |reproduction interdite sauf accord écrit |

CSS Valide !