www.@gric'old.fr


- 18 janvier 2016 le tractomètre.

Dans la même lignée que le combiné de tableau de bord, le tractomètre nécessite une cure de rajeunissement.



Non seulement cela, mais déjà de prime abord il me semblait suspect, une fois de plus j'avais eu raison de me méfier, c'est un tractomètre de Favorit, oui, mais de Favorit 3S (FW165 pour les intimes) et ça, c'est un crime de lèse-pinailleur.



Donc, comme d'habitude on part à la recherche de l'objet adapté et on trouve, en l'occurrence un tractomètre de Favorit 12S dont l'état général était bien quelconque hormis l'aspect du cadran, ce qui me satisfait amplement.


Là, plus de doute on a bien recentré le débat, nous sommes dans la bonne gamme, d'ailleurs le diagramme des vitesses est ce coup-ci bien complet :



On démonte donc le boitier et on sort les éléments, je veux absolument garder le nombre d'heures du 610 même si celui-ci n'est pas garanti, on peut penser qu'à l'échange du combiné d'origine, la mise en phase des heures avec le précédent n'a pas été faite. Ci-dessous l'intérieur du boîtier le plus propre ! Il va de soi qu'il sera microbillé et "rustolisé".



Et puis les deux tocantes. Les chiffres de celle du 12S sont plus propres que ceux du 3S, donc on va la conserver après l'avoir mise au même nombre d'heures.



Là aussi il faut passer un peu de temps.



On avance, le but recherché est atteint : bon nombre d'heures et cadran approprié.



Mise en place de l'accessoire indispensable. Merci à Mme pour le prêt du vernis à ongles. (rouge baiser et noir gothique.)



Et voilà le résultat :



Il ira rejoindre son collègue combi-instrument sur le tableau de bord, j'espère bien en 2016.


  Affichage conseillé: 1680x1050 ©2007-2020 Agric'old | retour haut de page |reproduction interdite sauf accord écrit |

CSS Valide !