Célestin

 

 

 

Accueil

www.@gric'old.fr


- Quelques prototypes de la Française -

On connaît tous plus ou moins les tracteurs produits par la Société Française de Vierzon. Du petit 201 au mythique 551 en passant par les 302, H1, HV2 etc.
Comme tout industriel, une production ne s'engage qu'après réalisation et test de prototypes, vous trouverez ci dessous trois engins que nous ne verrons sans doute jamais fonctionner, hormis le deuxième dont les photos sont contemporaines.

A la suite du CGM 141, ce petit tracteur devait s'appeler en toute logique 151, l'avenir en décida autrement, puisque il apparu avec un autre capot et des modifications ergonomiques  sous le nom de . . . . . 201 !!!

Là,  nous avons affaire à un gros morceau, la rumeur veut qu'une dizaine de ces engins ait été fabriqué pour un marché d'Afrique du Nord, en fait il s'agirait de l'évolution du 551 vers le 552 mais qui n'aurait pas été retenue. A noter la position du filtre à air comme le 302, la calandre bascule vers le haut comme le 201 et ce qu'on ne voit pas sur ce cliché, le volant est en position centrale



Le livre de Jean Chérouvrier et Jean Noulin sur les Vierzon fait mention d'un prototype de 80 ch. avec moteur flat twin. Sur cette photo (tirée du livre sur Pierre Chevalier), il semblerait que les cylindres aient été retirés et les ouverture obturées par des plaques.

En fait, en juillet 2011, la revue Tracteurs Passion & collection fait paraitre un reportage sur ce prototype, on y apprend que le moteur n'est pas un flat mais un bicylindre couché (comme les moteurs Deutz sur les porte outils Fendt) Sur la photos les cylindres (vissés dans le bloc !!) sont de l'autre coté, les plaques sont en fait les trappes d'accès à l'embiellage.
Mais le fin du fin, c'est la transmission à huit rapports en prise, commandés par des embrayages multidisques pilotés hydrauliquement. On voit là, un des deux prototypes à l'abandon. Étudié à Paris dans des bureaux séparés de la SFV et monté chez Bugatti le projet fut abandonné car estimé très coûteux à l'époque.
Si les premiers tracteurs à transmission "powershift" sont bien vert et jaune, leur calandre était ornée d'un écusson bien français.



pied de document

Affichage conseillé: 1024 x 768 | ©2007-2017 Agric'old | retour haut de page | reproduction interdite sauf accord écrit |